Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2015 7 25 /10 /octobre /2015 09:11
Le 18ème...un 18 octobre �
Le 18ème...un 18 octobre �

Le 18ème...un 18 octobre �

Non pas la peine d'appeler les pompiers ....Je n'ai pas mis le feu au peloton, pas de traînée fumante sur l'asphalte derrière moi non plus !

Rien qu'une petite grenouille qui a trottiné 42,195 kms sur un parcours bof ! Et elle est heureuse la grenouille !!

Joli départ pourtant à Cascais, ville de bord de mer prisée des Lisboetes où j'avais choisi de passer la nuit pour ne pas stresser le matin ( pas regretté 40 mn du départ en train ...) 10 km de montées et descentes où je n'ai pas marché une seule fois . Après....le bord de mer est toujours là, mais la voie ferrée aussi et aucune ambiance, genre indifférence totale. J'ai compté 4 orchestres jouant devant 0 spectateur, que pour nous en somme, merci quand même !

Au semi, je suis bien cuite, les premiers kms le soleil était là, et la réverbération sur la route mouillée et la mer était violente.

Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......

Parce qu'il faut vous dire qu'il a plu fort toute la nuit et la grenouille a du adapter sa tenue de portugaise, pas de perruque, non : deux casquettes, pas de jupette, non : un corsaire. En fin de compte il n'a pas plu une seule goutte durant tout le marathon !

Après 21 km je marche un peu j'ai mal aux fesses, juste derrière...ben je vais ralentir, de toute façon, il n'est pas question que je me prenne la tête avec un quelconque chrono....

C'est moche , y a personne ....heureusement l'organisation est parfaite, les ravitaillements en eau et powerade pour qui veut, se succèdent au moins tous les 3 / 4 km. Quelques morceaux de banane et orange aussi...

Coucou Jean Louis, un copain de CLM et sa femme, des bisous, et deux photos plus loin, ils s'éloignent et je continue de trottiner.

C'est long parce que c'est moche et sans personne...mais je cours un grand moment avec deux enfants handicapés poussés par leurs parents dans la poussette. Ils s'arrêtent de temps en temps, des amis sont venus là pour les encourager et l'énorme chien d'un des petits lui lessive la figure de bonheur. Toujours admirative la grenouille dans ces moments-là....

Ah voilà la tour de Belem clic clac je la prends en photo, personne devant c'est rare !!! On reprend notre chemin sur les quais, dommage ils ne nous font pas rentrer dans le village, ben non on pourrait gêner...

Il est là , le voilà, il est arrivé, non pas le beaujolais nouveau, vous pensez qu'à boire vous !! Il est arrivé le tour dans la ville je veux dire : on remonte à gauche de la Praca Do Comercio jusqu'à la Praca Restauradores et retour par le côté droit.5

Ah un peu de monde... Ben non ...messieurs dames n'applaudissez pas ! buvez un coup et faites comme si nous n'étions pas là ! C'était joli merci allez bye bye....

32kms : Allez ma chérie plus que dix km et on arrive... Il est gentil le chéri de la demoiselle, elle se tient les jambes et grimace, allez la grenouille, me dit-il, avec un beau sourire...ça fait du bien...

La grenouille alterne marche rapide et course depuis 2 kms mais j'en ai marre je préfère courir même si c'est lentement.

Plus ça va plus c'est moche, voyez genre les quais à Bordeaux du temps où c'était en lambeaux, sale et des graphitis partout....une marseillaise à côté de moi on papote, elle a mal jambes, moi mon genou gauche me titille et mes fesses aussi mais rien de bien méchant. Non c'est simplement un peu difficile...à cette allure là de toute façon je ne risque pas me faire bien mal...

On approche, les nouveaux quartiers du Parc des Nations se profilent à l'horizon, nous sommes un petit groupe de coureurs on se soutient d'un mot ou d'un sourire, ah mais c'est Bernadette qui agite ses bras sur le côté : ça va bien ne t'inquiète pas, j'ai pris mon temps mais ça va!

Deux ou trois coudes encore et la ligne d'arrivée est là ....

Une grosse boule au fond de la gorge, la même qu'au départ, cette foutue année m'a fait souffrir et je suis heureuse d'avoir réussi à courir ce marathon.

Heureuse et fière de cette 18ème médaille que j'offre de tout mon cœur à ma maman qui m'a donné tout l'amour du monde , à Cathy qui a rejoint aussi le pays des étoiles et surtout à mes amisqui autour de moi luttent contre ce terrible cancer.

Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......

Sitôt arrivée, sitôt rentrée,douchée et repartie en compagnie de Bernadette pour fêter les 100 marathons d'Alexandre, copain CLM. Intronisé par deux membres déjà "centenaires" Dany et Pierre

Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......

Dès le lendemain, marché, monté, descendu, marché, monté etc..etc...Lisbonne est une ville superbe et attachante, pas du tout mise en valeur par le marathon. Des quartiers authentiques, de jolis monuments, et on y mange très très bien ( morue, poulpe, pasteis de nata, enfin Bernadette les appelle des pastis de nana, je dis ça je dis rien !!!!! ) on boit bien aussi, du bon vin et goûté à la Ginja la grenouille...enfin Bernadette aussi hein, d'ailleurs....on a aussi pris plusieurs centaines photos, et des selfies "trous de nez" aussi hihihi et on a bien ri!!!!! Bref une semaine top !!!

A bientôt tout le monde et merci pour votre inconditionnel soutien

Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......
Le 18......

Partager cet article

Repost 0
Published by Grenouille Adri
commenter cet article

commentaires

Christian 25/10/2015 11:45

Bravissima
tu sei un asso!!
mille complimente

ton frèrot

felix marie-laure 26/10/2015 15:07

Bravo ma petite adri, combien de milliers de pas depuis ton premier marathon !!!! nous t'embrassons bien fort et à très bientôt cette fois : c'est pour de bon le plaisir de se revoir !!!

Grenouille Adri 25/10/2015 12:25

Grazie fratello mio !

Bruno NY2009 25/10/2015 10:41

Bravo à toi super Grenouille ! Et si un jour tu cours vers chez nous, nous nous ferons un plaisir de te recevoir. Je participe avec 2 de mes garçons au semi de Paris le 6 mars. Encore bravo et bises à tous tes proches que nous connaissons un peu. A bientôt !

Grenouille Adri 25/10/2015 12:26

Merci beaucoup Bruno , pourquoi pas le semi de Paris je vais regarder ça !! Des bisous de la grenouille à tous ceux que je connais.

Présentation

  • : Courir par Plaisir
  • Courir par Plaisir
  • : Le blog des éternels débutants de la course à pied !!
  • Contact

Profil

  • Grenouille Adri
  • Comment dit-on ça déjà ? Ah oui, " sur le tard ", voilà c'est ça, mais à propos d'enfant d'habitude !! Pour moi c'est le sport que j'ai commencé tard...Avec l'homme de ma vie qui a su me faire découvrir le bien-être procuré par le sport...
  • Comment dit-on ça déjà ? Ah oui, " sur le tard ", voilà c'est ça, mais à propos d'enfant d'habitude !! Pour moi c'est le sport que j'ai commencé tard...Avec l'homme de ma vie qui a su me faire découvrir le bien-être procuré par le sport...

Catégories